Donation

Connexion


Articles de janvier 2007

Hugo Chávez - Les causes précèdent toujours les conséquences

Il est rare que la docte Assemblée générale des Nations unies éclate de rire. Mais Hugo Chávez réchaufferait une morgue, tout le monde le sait. Il faut préciser que la veille de ce jour mémorable du 19 septembre 2006, George W. Bush occupait la place du président vénézuélien devant ce gratin de la gouvernance…

Vous êtes stressé ? WAL-MART va vous achever !

Le travail à l’appel est une plaie réminiscente depuis les débuts du capitalisme. A disposition X heures sur 24, un coup de téléphone et hop ! au boulot ! Mais ce qui déferle sur les masses laborieuses depuis une quinzaine d’années n’est (presque) rien : la rencontre entre l’exploitation maximale et l’informati…

LaMal : vers une santé à deux vitesses ? NON !

Suspendre les remboursements de traitement et prestations médicales : jamais un seul représentant des compagnies d’assurance maladie n’aurait osé avancer telle proposition lors de la promulgation de la Loi du l’Assurance Maladie (LaMal) en 1994. Souvenons-nous de l’enthousiasme béat de la Droite et des sociali…

Pour une caisse-maladie unique et sociale: argumentaire

Argumentaire du comité d'initiative.Argumentaire du comité d'initiative.Nous assistons depuis 1945 à une forte concentration des caisses-maladie. En 1945, il y avait 1151 caisses d’assurance-maladie; 815 en 1970; 220 en 1990; 99 en 2003; il en restait 85 au 1er janvier 2006. Cette concentration n’a fait q…

Chavez annonce des mesures radicales contre le capitalisme vénézuélien

Lors de la cérémonie d’intronisation de son nouveau gouvernement, lundi, le président Hugo Chavez a annoncé une série de mesures radicales. Si elles étaient mises en œuvre, elles porteraient un coup sévère à l’oligarchie vénézuélienne et à l’impérialisme. Les annonces de Chavez reflètent l’état d’esprit des masses véné…

Chronique d'un prolétaire.

Il y a bien longtemps, en cette époque où on ne rêvait pas encore de gagner au lotto mais de s’acquitter d’un boulot, je terminais la lecture du manif de Charlie le bosseur et de Fredo le génie. En fin de manif c’est en grand qu’ils me disaient : Prolétaires de tous les pays unissez-vous ! Disposé à me libérer …